Warning: Only the first byte will be assigned to the string offset in /home/clients/de8e798b02302f9b315df4e127374cc1/sites/curieuxdumonde.ch/wp-content/plugins/responsive-menu/v4.0.0/inc/helpers/custom-functions.php on line 218
Travels blakeproduction / logo
Voyage avec nous !
Nos meilleurs spots street art de Lisbonne

Nos meilleurs spots street art de Lisbonne


Warning: Undefined array key "nameProperty" in /home/clients/de8e798b02302f9b315df4e127374cc1/sites/curieuxdumonde.ch/wp-content/plugins/interactive-geo-maps-premium/src/Plugin/Pro/ProActions.php on line 175

Nos meilleurs spots street art de Lisbonne

Nos meilleurs spots street art de Lisbonne

Lisbonne est vraiment une ville aux multiples facettes, tu y trouveras de tout. Aujourd’hui dans cet article on a envie de vous présenter nos meilleurs spots de Street art, bien sûr qu’ils ne seront pas tous nommés . La capitale lisboète et à l’instar de Münich, Berlin, Nancy etc… est remplie d’art urbain dans les 4 coins de la ville. Il vous faudra juste ouvrir les yeux car de temps à autre elles sont vraiment bien cachées.

Il y a vraiment de grands artistes qui peignent de grandes œuvres. On vous laisse une carte interactive en-dessous et vous aurez uniquement à vous balader à l’intérieur pour découvrir les recoins colorés de Lisbonne.

Enjoy

Map interactive

LX Factory

Travels blakeproduction / Nos meilleurs spots street art de Lisbonne

LX factory,

un véritable lieu de référence à Lisbonne ! Un complexe industriel historique qui abrite des boutiques de créateurs, des bars, des boîtes de nuit dans une ambiance décontractée. Certains le nomme comme le Brooklyn portugais.

Promenez-vous dans ces longues allées et ouvrez grand vos yeux. Vous pourrez admirer de magnifiques tags en extérieur ou intérieur, des restaurants originaux aux allures industrielles et des décorations atypiques. 

Travels blakeproduction / Nos meilleurs spots street art de Lisbonne

Village Underground

Travels blakeproduction / Lisbonne une ville multiculturelle

Une place très industrielle et très sympa au pied du pont du 25 avril et juste en-dessous de LX factory. Des décorations plutôt surprenantes avec des bus et des container dans les airs. Un bar pour boire un jus dans une ambiance totalement décomplexée. Le logo est marqué sur le mur de l’entrée comme le montre la photo de votre gauche.

Travels blakeproduction / Lisbonne une ville multiculturelle

Les Dock’s

Travels blakeproduction / Nos meilleurs spots street art de Lisbonne

Cais do Sodré, quartier des Dock’s, un coin très industriel au bord du Tage, un quartier de noctambule ! Pensez à admirer les façades des entrepôts du club naval, des tonnes de peintures écoulées sur les murs pour former de très belles oeuvres. Ensuite, n’hésitez pas à vous arrêter boire un verre dans les nombreux bars présents le long du fleuve.

Travessa do Carvalho

Travels blakeproduction / Nos meilleurs spots street art de Lisbonne

Tout près du Time Out Market (le marché couvert de la ville), si vous empruntez la rue « Travessa do Carvalho » vous y verrez une fresque sur toute la façade droite.

Rua do Carmo

Juste derrière l’ascenseur Santa Justa direction la Rua do Carmo, vous pourrez observer sur le mur de gauche une magnifique peinture de toute beauté. Ne la loupez pas !

Travels blakeproduction / Nos meilleurs spots street art de Lisbonne

Calçada do Carmo

Ne la  manquez pas, elle est bien voyante mais en même temps bien placée pour la louper comme nous l’avons fait. Quand tu es descendu jusqu’en bas et que tu te rend compte que sur la carte elle est en-haut, ben voilà quoi, no comment. Donc dès que vous croiserez le bar « El Flor do Duque » ouvrez vos petits yeux, elle se situe sur un mur avec des escaliers de l’autre côté.

Travels blakeproduction / Nos meilleurs spots street art de Lisbonne

Calçada da Gloria

Travels blakeproduction / Nos meilleurs spots street art de Lisbonne

Cette rue est très connue pour son funiculaire, le Gloria qui est d’ailleurs tagué. Mais il y a également de l’art urbain sur quasiment toute la longueur de la voie du funiculaire.

Travels blakeproduction / Nos meilleurs spots street art de Lisbonne

Largo da Oliveririnha

Travels blakeproduction / Nos meilleurs spots street art de Lisbonne

Un peu plus bas sur la descente, sur une ruelle perpendiculaire, vous pourrez aussi trouver de magnifiques dessins.

Travels blakeproduction / Nos meilleurs spots street art de Lisbonne

Tv. do Fala-Só

Travels blakeproduction / Nos meilleurs spots street art de Lisbonne

Pareil pour celle-ci qui se situe encore un peu plus bas.

N’hésitez pas à aimer, partager et commenter cet article et nous faire part de vos bons plans, bonnes adresses et partages d’expériences en commentaire ! Ça pourra aider d’autres voyageurs. Sur ces beaux mots, je vous dis à très vite pour de nouvelles aventures autour de notre belle planète. :-))

En lire plus

Travels blakeproduction / Lisbonnne

Lisbonne une ville multiculturelle !

Lisbonne une ville multiculturelle !

Lisbonne une ville multiculturelle

Lisbonne une ville multiculturelle !

Infos pratiques

Combien de temps nous avons passé sur place ? 3 jours ! Mais on aurait facilement pu passer quelques jours supplémentaires. On a condensé un maximum d’endroits qu’on désiraient voir sur ces 3 jours, c’était assez intense. Lisbonne est une ville où il y a beaucoup à faire donc nous vous conseillons 5 jours, c’est l’idéal à notre avis pour prendre le temps de visiter tranquillement. 

Comment se rendre à Lisbonne ? En avion ! Nous avons été avec Easyjet mais il y a aussi Swiss, TAP et d’autres. Le vol dure environ 2h30 et il y en a plusieurs par jour sans oublier qu’il y a 1h de moins à Lisbonne.

Où dormir ? Il y a des hôtels dans toutes les gammes de prix, également des Airbnb. La situation géographique est importante, étant donné que Lisbonne est une grande ville et qu’il y a beaucoup à voir, il est important d’être bien centré. Nous avons opté pour un hôtel dans l’Alfama, c’était le Dalma Old Town Suites, très bien situé et proche des miradouros de Graça, de Santa Luzia et de Portas do Sol. L’hôtel était super, le personnel très sympathique, la chambre bien aménagée et plutôt grande, le prix tout à fait correct avec un super petit déjeuner compris. On vous le conseille vivement !   

La monnaie utilisée sur place : L’Euro bien évidemment !

Les transports : Il y a plusieurs moyens de se déplacer. Le tram est un transport emblématique de la ville. Le célèbre tram n° 28, le plus vieux de Lisbonne et un des plus beaux parcours au monde. Vous trouverez aussi d’autre tram dans l’Alfama qui parcours différents chemins. Mais aussi les tramways qui font uniquement des allers-retour pour atteindre les miradourous. Il y a aussi les tuk-tuk, autre transport très présent à Lisbonne. Ainsi que les bus, les taxis, les vélos et les trottinettes en location libre dans la ville.

  • Nous privilégeons la marche pour découvrir un maximum de cette ville multiculturelle. Lisbonne est nommée la ville aux 7 collines, donc soyez prêts à faire chauffer vos BM doubles pieds. Par contre, vous pourrez apprécier du plat en longeant le Tage (fleuve).
  • Nous avons pris le taxi pour certains endroits  connus comme la Tour de Belém côté du « Pont du 25 avril » ou le pont de « Vasco de Gama » situé à l’opposé. Ce dernier n’est pas excessif, par exemple 10 euros pour le trajet depuis l’aéroport ou jusqu’à la Tour de Belém.
  • Nous avons aussi testé le vieux tram qui coûte 3 euros la course et le bus 2 euros. En ce qui concerne le vieux tram, c’est vraiment à faire car c’est typique mais la ligne n°28 est très prisée 😉
  • Pour les tuk-tuk, petit clin d’œil à la Thaïlande, nous avons demandé le prix de la course et à voir cela varie à la tête du client mais c’est plutôt cher donc on a pas essayé. Et quant aux trottinettes, c’est très pratique avec l’application (Lime) on en trouve vraiment partout en ville surtout qu’il y a plusieurs compagnies mais le prix grimpe assez vite aussi.

Kilomètres parcourus : Environ 40 km sur 3 jours ! tongue-out

P.S. Pensez à prendre de bonnes chaussures car les ruelles sont pavées et ça glisse comme sur de la glace !

Climat : Avec son climat méditerranéen, il fait entre 15 et 30° sur l’année. L’idéal pour y aller est au printemps ou en automne.

Nourriture : On y trouve toutes sortes de restaurants, cafés, bars, fast food. Les spécialités de Lisbonne sont la morue, les sardines et les « Pasteis de nata » (célèbre pâtisserie à la crème) qui sont vraiment délicieuses. A tester absolument !

Info Covid-19 : Quasi la totalité des endroits intérieurs et extérieurs sont sans masque sauf les transports publics. Ayez toujours un petit masque en réserve au cas où. Pour l’entrée dans le pays, c’est soit vous êtes vacciné ou soit vous possédez un test PCR ou antigénique négatif avant le départ.

Lisbonne et ses quartiers

Quartier d’Alfama

Travels blakeproduction / Lisbonne une ville multiculturelle

Miradouro Portas do Sol

Le très célèbre quartier d’Alfama, le plus vieux quartier de Lisbonne. On peut le qualifier d’historique, authentique, typique ou encore caractéristique.

On le reconnait bien à ses ruelles pavées étroites, escarpées et charmantes avec de jolies petites maisons. C’est l’endroit à ne pas manquer ! Bon, il se mérite car ça grimpe mais il en vaut la peine, nous avons adoré ce quartier.

L’attrait principal est les miradouros (belvédère), celui de Graça, de Santa Luzia et de Portas do Sol qu’on a trouvé magnifique. La cathédrale de Sè est très belle aussi. En flânant dans ces petites ruelles tortueuses avec le linge qui pend aux fenêtres on est tout de suite dans l’ambiance. Par exemple nous sommes tombés sous le charme de la ruelle Beco do Surra que nous avons empruntés.

Nous avons apprecié également prendre le typique tramway 28 pour traverser l’Alfama. Le miradouro de Graça est top au coucher de soleil car c’est splendide et en plus vous pouvez admirer la vue en sirotant un cocktail 😉

Travels blakeproduction / Lisbonne

Ligne 28

Travels blakeproduction / Lisbonne
Travels blakeproduction / Lisbonne
Travels blakeproduction / Lisbonne

Miradouro de Graça

Quartiers de Baixa et Mouraria

Voilà deux quartiers assez proches, celui de Baixa est le coeur historique et commercial de la ville. On y trouve l’ascenceur Santa Justa qui permet de relier le quartier de Baixa à celui de Bairro Alto. Il est en fer forgé et il y a une plateforme au sommet de laquelle on a pu voir la ville. On a également vu l’arc de triomphe de la rue Augusta et la place du Commerce, très belle architecture. Il est aussi possible de monter sur l’arc de triomphe.

Et le deuxième Mouraria, c’est un quartier plutôt traditionnel. On y a pris le tram 12 à l’arrêt central de Martim Moniz pour rentrer à notre hôtel.

Travels blakeproduction / Lisbonne

Arc de Triomphe

Travels blakeproduction / Lisbonne

Ascenceur Santa Justa

Travels blakeproduction / Lisbonne une ville multiculturelle

Quartier du Bairro Alto

Travels blakeproduction / Lisbonne

Miradouro Sao Pedro de Alcantara

C’est le quartier bohème de la ville où il faut aller pour les restaurants et la vie nocturne.

Nous avons été au miradouro de Sao Pedro de Alcantara, très connu pour sa belle vue ! Effectivement très beau, ça vaut le coup d’oeil. Ensuite on a vu le funiculaire de Gloria, emblématique du quartier, armez-vous de patience si vous voulez l’emprunter pour monter (ce qui est pratique car ça grimpe bien). Sinon faites comme nous et descendez à pieds !

Dans le Bairro Alto vous trouverez également la Fabrique de Nata, chouette endroit pour y déguster la célèbre tarte à la crème de Lisbonne. Cela vous permettra d’éviter l’énorme file d’attente du très connu café de Pastéis de Belém. Verdict après la dégustation, validé !

Travels blakeproduction / Lisbonne

Funiculaire de Gloria

Travels blakeproduction / Lisbonne

Fabrique de Nata dans le Bairro Alto

Quartier de Cais do Sodré

Auparavant c’était un des quartiers les plus défavorisés maintenant il est l’un des plus tendance.

Avec sa Pink street où on y trouve de nombreux spots nocturnes, on y a passé de jour et on a vu le sol rose ainsi qu’une multitude de parpaluies multicolores suspendus qui donnent un super effet !

Et ensuite, nous avons continué par le Time Out Market, le marché traditionnel de Lisbonne ainsi que l’endroit où sont rassemblés beaucoup de grand noms de la gastronomie portugaise.

Travels blakeproduction / Lisbonne

Pink Street

Quartier de Belém

Belém est un quartier à l’ouest de la ville, environ à 5km de Baixa. Nous y sommes allés en taxi, ça nous a couté aux allentours des 10 euros.

On a été voir la Tour de Belém, emblématique de ce quartier ! A l’époque c’était un fort qui protégeait la ville des attaques maritimes.

Ensuite nous avons vu le mémorial aux combattants, très belle sculpture toute proche de la Tour de Belém.

Puis on s’est promenés le long du Tage jusqu’au monument des découvertes.

On a beaucoup apprecié cette balade tranquille loin de l’effervesence de Lisbonne.

Travels blakeproduction / Lisbonne

Tour de Belém

Travels blakeproduction / Lisbonne

Mémorial aux combatants de Lisbonne

Dans le coin du Pont du 25 Avril

Travels blakeproduction / Lisbonne

Ce pont est le premier pont suspendu au-dessus du Tage. C’est un pont routier et ferroviaire. C’est une réplique du Golden Gate de San Francisco, on s’y croirait presque 😉 On s’est promenés aux allentours, on y voit aussi le Cristo Rei (statue de Jésus comme à Rio).

Une autre façon de voir le pont c’est d’aller au 7 Pilar, c’est un musée sur l’histoire de la construction du pont et une plateforme avec un point de vue sur le pont et sur la ville à 80 mètres de hauteur. Ca coûte seulement 5 euros donc nous avons testés.

Travels blakeproduction / Lisbonne

Village Underground : Jolie découverte  au sein de Lisbonne, une ville multiculturelle. Proche de Lx Factory, on peut y boire un verre au milieu d’un coin urbain et culturel.

Travels blakeproduction / Lisbonne

LX Factory : C’est un complexe industriel de 23’000m2 avec des boutiques de créateurs et des restaurants.

Super endroit original où nous nous sommes promenés. On a été à la bibliothèque Ler Devagar, très authentique qui vaut le détour ! Puis nous avons été manger dans un petit restaurant mexicain très sympa.

Travels blakeproduction / Lisbonne
Travels blakeproduction / Lisbonne

Bibliothèque Ler Devagar / coup de coeur

Pont Vasco de Gama

Hé oui, Lisbonne la ville aux mille monuments dans tous les styles confondus. Le deuxième pont que vous pourrez trouver au nord de Lisbonne est le Vasco de Gama, le deuxième plus long d’Europe. Vous pourrez l’admirer à différents points de vue, le long du Tage. Même, encore mieux, une vue insolite en-haut d’un télécabine qui surplombe les quais Lisboètes. Nous nous sommes rendus là-bas en taxi depuis le quartier d’Alfama pour un montanrt  d’envion 12 euros.

Travels blakeproduction / Lisbonne
Travels blakeproduction / Lisbonne une ville multiculturelle
Travels blakeproduction / Lisbonne une ville multiculturelle

Bon plans pour manger

Pizzaria Luzzo / Graça

Petite pizzeria sympathique dans le quartier de Graça non loin du miradouro de Graça donc très pratique pour manger et aller voir le coucher de soleil.

Les pizzas étaient très bonnes, la particularité c’est que tu peux les choisir avec ou sans croûtes 😉

Ni Michi-Cocina Latina / LX Factory

Super endroit où déguster un très bon tacos ! Restaurant mexicain avec chouette terrasse dans la LX Factory. On y a très bien mangé et on vous le conseille car bonne ambiance et jolie déco.

Vestigius / Cais do Sodré

Restaurant surplombant le Tage, dans le quartier de Cais do Sodré avec une superbe terrasse au bord de l’eau. L’ambiance très lounge avec une décoration axée sur la mer est très agréable pour y passer un bon repas.

Travels blakeproduction / Lisbonne

La déco de pêcheur du Vestigius !

MAP interactive

En lire plus

Travels blakeproduction / Algarve
Travels blakeproduction / République Dominicaine
Travels blakeproduction / Turin

L’Algarve – Sud du Portugal

L’Algarve – Sud du Portugal

Sud du Portugal - L'Algarve

L’Algarve – Sud du Portugal

Infos pratiques

Combien de temps nous avons passé sur place ?  Nous sommes partis durant 5 jours et 6 nuits. Suffisant, pour déjà visiter une bonne partie de la côte sud. Il y a pas mal d’endroits à visiter entre Sagres et Faro, donc n’hésitez pas si vous voulez partir plus de jours sur place.

Comment se rendre en Algarve ? Plusieurs sont à choix : nous avons pris l’avion avec la compagnie Easyjet, le vol est court et les prix sont abordables, notamment hors saison. Par contre depuis la Suisse, lorsqu’on est pas en haute saison, il y a qu’un vol par jour donc pas le choix pour les horaires. Comme nous qui au retour, avons dû prendre le 1er vol du matin, à 6h10.

On a aussi croisé pas mal de camping-car sur place. Pour les intéressés, il y a bien assez de place de camping sur la côte pour y séjourner.

Logements : Le mieux à faire si vous partez en équipe, comme nous l’avons fait, c’est de louer une maison par le biais d’Airbnb. Autrement l’hôtel, standard, il y en a bien assez en Algarve.

Nos visites sur place : On a vraiment fait au feeling, sur place sans trop se prendre le chou. Il y a plusieurs endroits localisés dans la même région donc plutôt facile. Hors saison il n’y a pas beaucoup de monde. Pas trop de soucis à se faire pour d’éventuelles réservations d’excursion.

La monnaie utilisée sur place : Pour l’Europe ça ne change pas, ça reste les euros. Faites attention, à pas mal d’endroits où nous sommes allés, ils n’acceptaient pas les cartes. Prévoyez du cash, c’est mieux et toujours pratique d’en avoir un peu sur soi.

Budget : 

Les transports : Louer une voiture ! C’est vraiment ce qu’on vous conseille ! C’est le meilleur moyen de visiter la côte car les transports publics ne sont pas très fréquents et certains endroits ne sont pas desservis. De plus, la totalité de la côte se parcoure en 1h30 environ pour l’autoroute. Il est facile de se déplacer, les routes sont bien entretenues et il y a plusieurs choix de routes possibles comme l’autoroute (péages, environ 0,55 euros par segment pour la voiture), la nationale et une petite route. Il y a aussi des taxis. Nous avons loué notre voiture dans l’agence portugaise « Auto prudente« , réservé en ligne, l’agence est à Albufeira. On vous les conseille, très bon service et moins cher que les agences internationales.

Climat : Il y a 300 jours de soleil par an en Algarve donc pas trop de risque de sortir le parapluie 😉 Nous y avons été en Avril, du 15 au 20 et la météo était très favorable, nous avons eu que du beau et la température était entre 20 à 25°. Toutefois, en étant sur la côte Atlantique sud, il y a beaucoup de vent par période, nous n’en avons pas eu les deux premiers jours mais les suivants oui. Et l’eau est également très froide.

Nourriture : Pour les personnes compliquées, aucun soucis, la nourriture européenne est partout. Un large choix de restaurants se trouvent sur toute la longueur de l’Algarve. Pour les amateurs de poisson, vous allez être servis.

Bonnes adresses

Resto, boire un verre, surfer etc…

Où bien manger ?

Albufeira : 

  • Le Donaldo’s = restaurant steakhouse de spécialités portugaises situé tout près du Strip. Nommé « Travellers’ choice 2020 et 2021 ». Belle ambiance et très bon repas.
  • Le Wild & Co = restaurant disco-bar situé en bas du Strip, nourriture internationale, on y a très bien mangé et très joli endroit à l’étage avec terrasse, vue sur l’océan.

Sagres :       

  • Le Raposo = restaurant beach bar situé sur la plage de Mareta, nourriture européenne. La situation est idéale car il a une magnifique vue sur l’océan, les falaises et le fort de Sagres.

Ferragudo : 

  • Le Delizie = pizzeria situé dans une petite ruelle proche de la place centrale. Un endroit chaleureux et agréable à l’abris du vent sur une terrasse conviviale, serveuse au top et surtout on y a super bien mangés.

Le Donaldo’s à Albufeira

Vue du Wild & Co à Albufeira

Vue de la terrasse du Raposo à Sagres

Petite ruelle de la pizzeria Le Delizie à Ferragudo

Où dormir ?

Nous avons loué une maison par Airbnb, étant en famille avec 6 adultes et 2 enfants c’est ce qu’il nous parraissait le mieux adapté. Nous avons trouvé une jolie maison avec 3 chambres, 2 salles de bain, cuisine, salon, terrasse et un grand jardin. Dans l’ensemble, elle était bien mais pas très entretenue et un peu vieillote.

Elle était située à Albufeira, à Oura, non loin du strip donc très central. Nous avions tout à disposition tout près mais par contre vu que nous étions proche du strip c’était assez bruyant la nuit. Le strip est une rue où il y a pleins de restaurants, bars, boîtes de nuit, c’est le coin idéal pour les jeunes. Albufeira était un bon lieu de chute car plutôt centré sur la côte donc idéalement situé pour visiter avec la voiture.

Côte ouest Atlantique

Faro, Albufeira, Carvoeiro, Ferragudo, Sagres

Villes et villages

Albufeira, Carvoeiro, Ferragudo

Albufeira

C’est le lieu où nous avons séjourné, à Oura plus précisément, quartier à l’est d’Albufeira ! Idéalement situé sur la côte car centralisé. C’est une grande ville, une destination de vacances très connue en Algarve grâce à ses plages et sa vie nocturne. On y trouve de tout, restaurants, boîtes de nuit, bars, petits magasins…

Nous avons été à la plage de Oura et dans différents restaurants.

Carvoeiro

Charmant petit village niché sur une falaise. C’est une petite station balnéaire calme et pittoresque à visiter. Nous y avons passé quelques heures à flâner, on aurait voulu y rester un peu plus longtemps.

Ferragudo

Petit village de pêcheurs de 2’000 habitants perché sur une colline avec de jolies maisons typiques. On s’est promenés dans les magnifiques petites ruelles colorées et on y a mangé une très bonne pizza dans une petite pizzeria citée ci-dessus.

Jolie découverte que je vous conseille.

Plage de Oura

Ville d’Albufeira

C’est la plage qui est située en bas du Strip d’Albufeira, à Oura. Nous y avons été car c’était la plus proche de notre maison. Elle est longue, assez prisée mais on y trouve de la place car elle est très large. Il y a un restaurant, un bar et un petit magasin juste au-dessus.

Il y a des rochers et une passerelle en bois au bout de la plage après le restaurant pour s’y promener et y admirer la vue.

Grotte de Benagil

Village de Benagil

LA célèbre grotte de Benagil !

On la trouve partout sur Internet dans les incontournables de l’Algarve donc on a voulu y aller. Alors comment dire ? Touristique +++, même en étant qu’au mois d’avril, on imagine même pas en été ! Pour commencer il faut déjà trouver une place de parc, rouler sur une route sinueuse et étroite tout en évitant les gens un peu partout à pieds. En arrivant, il y a une plage où l’on peut se baigner.

Il y a plusieurs possibilités pour aller voir l’Algar de Benagil.

  • en bateau (avec Taruga Benagil Tours), il y a 2 excursions disponible directement sur la plage: le tour express = 30 minutes, à 16.50 euros/pp ou le grand tour 1h15 à 32.50 euros/pp avec différents arrêts. Mais attention la grotte de Benagil est trop petite pour que le bâteau puisse accoster !
  • en kayak (location sur place avec Taruga), 1h30 libre à 15 euros/pp à 2 ou 3 places.
  • en paddle (location sur place avec Taruga), 1h30 libre à 15 euros/pp.

Nous avons testés le kayak mais honnêtement c’était sportif, il y avait beaucoup de grosses vagues, ducoup départ directement trempé ! Après c’est facile jusqu’à la grotte mais une fois arrivé devant l’entrée, il y a beaucoup de courants forts, des gros bateaux, du monde pour accoster sur la plage alors nous avons préféré ne pas le faire.

Donc grosse déception pour nous !

Plage Marinha

Village de Caramujeira

Lieu emblématique du Portugal !

Sublime plage accessible par l’océan en bateau ou par la terre en allant au point de vue. Petit bémol pour le stationnement. Le parking est petit, vite plein donc après se garer sur le sentier à sens unique à côté, un peu galère pour croiser en repartant.

Nous avons été au point de vue et ça en vaut vraiment la peine ! Il y a la possibilité de descendre sur la plage mais nous ne l’avons pas fait. Sur la droite, on peut emprunter un sentier sur les falaises, on a marché un petit bout seulement, par manque de temps. La vue est splendide et si vous êtes patients et au bon endroit vous pourrez faire une photo connue avec les arches qui forment un coeur 😉

Phare d’Alfanzina

Municipalité de Lagoa

Le phare d’Alfanzina situé sur la pointe d’Alfanzina. Un magnifique phare en bord de falaise le long des côtes algarviennes. Hélas, le phare était fermé ce jour là, pour cause de jour férié. Pour les amateurs de drone : faites attention, les goélands sont à l’affût. Si vous voulez faire quelques plans, faites comme moi et rentrez  dans les terres pour prendre le phare de plus loin.

Cap St-Vincent

Municipalité de Sagres

C’est le bout du bout !

La pointe extrême du sud-ouest de l’Europe. Il y a le phare du cap situé sur les falaise. Cette petite bande de terre au milieu de l’océan est juste sublime. Les vents y sont terrible, n’oubliez surtout pas le coupe-vent ! Le phare était aussi fermé mais nous nous sommes évadés sur le bord de la falaise. Splendide !

Le parking y est facile, il y a plein de places le long de la route. Il nous à fallut environ 1h15 par l’autoroute ou 2h par la route nationale depuis Albufaira, pour atteindre le cap.

Pointe de Sagres

Municipalité de Sagres

La pointe de Sagres !

Situé avant le Cap Saint Vincent, nous avons juste fait un petit arrêt pour y observer la vue. Il y a une grande forteresse à visiter mais le vent était désagréable au point de ne rien vouloir faire.

Ponta da Piedade

Ville de Lagos

Monument naturel très connu de l’Algarve, cap balayé par les vents, c’est une multitude de roches, cavernes et voutes érodées par la houle hivernale. En français appelé la « pointe de la pitié ».

Nous sommes descendus les 180 marches pour arriver à la base de Ponta da Piedade, ça vaut l’effort. Vous pouvez aussi faire un tour en bateau depuis là. Puis, on s’est promenés sur les hauteurs parmis les petits sentiers au bord des falaises. Splendide coup d’oeil !

Où surfer ?

L’Algarve est un coin aussi connu pour le surf car étant sur l’Atlantique la côte est très venteuse. Les vagues sont plus grandes en hiver et arrivent du nord-ouest. De ce fait, les spots se trouvent principalement sur la côte ouest.

Il y a plusieurs plages où l’on peut surfer autour de Sagres. Notamment celle de Beliche, au nord de la plage de Sagres. Nous y avons fait un stop sur les hauteurs pour y admirer les surfeurs. Mais la plus célèbre est celle d’Arrifana, située sur la côte ouest entre Bordeira et Aljezur.

En lire plus

Travels blakeproduction / Turin
Travels blakeproduction / République Dominicaine
Travels blakeproduction / Dent de Vaulion

On se voit très vite pour un prochain voyage à travers l’Europe. La vidéo sur l’Algarve sortira dans les prochaines semaines.

Turin

Turin

Turin

Turin

Turin, infos pratiques

Combien de temps nous avons passé sur place ? Nous avons passé 3 nuits et 4 jours presque complets sur place. Pour un petit séjour pas très loin de la maison, c’était parfait et on a eu assez de temps pour faire les visites que l’on avait prévues.

 

Comment se rendre à Turin ? Habitant en Suisse, la route n’était pas très longue. Il faut compter environ 3h de route sans trafic. On a suivi la route direction Martigny, le col du Grand St-Bernard puis direction Torino.

 

Monnaie utilisée sur place : faisant partie de l’Union européenne, la monnaie courante est l’euro.

 

Budget : pour environ 4 jours, comptez une quarantaine d’euros par jour pour boire un verre et manger à midi et soir.

 

Les transports : la plupart du temps, nous nous sommes déplacés à pied. Mais vous pouvez prendre bus, tram ou métro.

 

Visites : beaucoup de places, de musées et bâtiments historiques à visiter.

 

Spécialité du Nord de l’Italie : l’Apertivo, grignoter et boire un verre en grande quantité pour pas cher. Un délice. Tu ne peux pas le louper, c’est marqué en grand sur des pancartes devant les cafés ou restaurants. 

 

Spécialité turinoise : le chocolat chaud, le premier est le chocolate à base de crème fraîche bien épaisse et en 2, tu as le Bisserine qui lui est mélangé avec du café, de la crème et du chocolat.

NH Torino Santo Stefano 

Hôtel super top et très bien placé. L’intérieur est très design et imposant. L’architecture et les symétries du bâtiment intérieur sont juste grandioses. La petite cerise sur le gâteau, c’est que vous pouvez admirer de beau coucher de soleil sur le roof top, ouvert à tous, pour découvrir une vue sur les toits turinois.

Musée du cinéma

Le dôme du musée du cinéma à Turin offre une vue à 360 degrés sur toute la ville et les alpes italiennes au loin.

Le musée National du Cinéma est situé dans la Mole Antonelliana (centre-ville historique de Turin), l’un des bâtiments le plus beau de la ville de Turin. C’est le musée le plus fréquenté de la ville et le plus grand consacré au septième art en Europe.

La montée jusqu’au sommet se fait en ascenseur panoramique avec une vue entière sur le musée du cinéma, impressionnant.

Le prix n’est pas excessif, 15 euros pour le musée et la vue panoramique. Prenez vos billets à l’avance pour éviter la queue à l’entrée.

Mont dei Cappucini

Une autre place magnifique pour découvrir une vue en hauteur, surplombant le fleuve Po et toute l’agglomération turinoise.

Il faudra juste faire un petit effort pour accéder en haut, petite montée sympathique.

Pour y accéder : la colline se situe au sud de la ville, dans le quartier de Borgo po. Il vous faudra ensuite traverser le pont Vittorio Emmanuele et ensuite monter à pied. Je vous rassure le dénivelé est pas immense et la colline est seulement à 284 m.

Le Château du Valentino

Le Château du Valentino à Turin est situé à l’Est de la gare Torino Porta Nuova, au bord du Pô. Il est vraiment impressionnant et imposant. Une architecture digne de ce nom. Il possède un jardin qui l’entoure, immense et superbe est ouvert au public. La promenade est très agréable à faire au bord du Pô.

Les galeries marchandes

La galerie marchande « Subalpina« elle se situe à la place Castello. Un style très baroque et imposant avec un gigantesque toit en verre, très belle architecture et très sympa de se promener à l’intérieur.

La galerie marchande « San Federico » . Elle relie la Via Roma à la place San Carlo. Elle est entièrement couverte d’une magnifique verrière.

Les places marchandes connues

Palazzo Reale di Torino

 Place de la République

Place Vittorio Veneto

La Place du Château

La Place Saint Charles

Le Marché

Les portes du palais en italien comme écrit ci-dessus « Porta Palazzo« . Elle abrite le plus grand marché ouvert d’Europe où figure aussi un des symboles de Turin, la Porte Palatine. Laissez-vous émerveiller par les milliers de couleurs, des produits présents sur le marché. Le marché italien, une vraie histoire d’amour…  

Escapade en image

Sur le chemin du retour nous nous sommes arrêté à Torino village outlet. Un grand espace pour faire du shopping à bon prix. Une multitude de marques incomparables. Visitez leur site pour avoir + d’informations.

C’est loin d’être le meilleur en Europe. j’ai trouvé mieux celui de Stuttgart, par exemple. C’était sympa pour terminer ce petit séjour italien.

En lire plus

Travels blakeproduction / République Dominicaine
Travels blakeproduction / Algarve
Travels blakeproduction / Dent de Vaulion

La République Dominicaine

La République Dominicaine

La République Dominicaine

La République Dominicaine

Combien de temps nous avons passé sur place ? Nous sommes restés sur place environ 2 semaines et demie sans compter les heures de voyage.

Comment se rendre en République Dominicaine ? Nous avons décollé de l’aéroport de Genève direction Zürich et ensuite Zürich direction Punta Cana pour environ 10h de vol. On a volé avec la compagnie Edelweiss. Pour le retour, c’était un peu plus embêtant, surtout en raison des mesures Covid, car nous avons transité par le Canada avec Air Canada. Mais en fin de compte tout s’est bien passé.

Nos visites sur place : le conseil qu’on peut vous donner, c’est de faire vos réservations d’excursion sur place auprès des compagnies de tourisme qui sont basées dans vos hôtels. Vous pourrez avoir des meilleures informations et meilleurs prix sans vous faire arnaquer que si vous l’aviez fait via Internet.

La monnaie utilisée sur place : les Dollars et la monnaie du pays, le Peso Dominicain. Les 2 monnaies fonctionnent très bien. Mais pensez quand même à avoir de la monnaie locale pour payer dans des endroits qui sont moins touristiques. Faites attention, les cartes ne sont pas acceptées partout surtout pour des visites locales comme la ferme au cacao.

Budget : on avait vraiment pris le strict minimum vu que nous étions en formule tout compris. Pour toutes les excursions, nous avons payé la plupart du temps par carte. Les excursions ne sont pas données, je dirais environ en moyenne 120 frs suisse par tête de pipe suivant l’excursion, certaines valent vraiment la peine, donc pas de regrets.

Moustiques : comme la plupart des pays tropicaux, les moustiques sont présents et désagréables. N’oubliez pas vos spray anti-moustiques ! Le moustique est porteur de nombreuses maladies et restera toujours et encore le plus redoutable et meurtrier ! Faites attention !!!

Les transports : ce n’est pas ce qui est le plus réputé par là-bas, beaucoup d’arnaques et de pauvreté alors faites attention. Organisez vos transports avec vos agences de voyages. De base, nous aimons beaucoup naviguer à gauche à droite et être indépendant. On a regardé pour louer une voiture sur place, mais beaucoup de personnes nous ont déconseillé de le faire. Après, ce sont les goûts et les couleurs, on a préféré ne pas le faire, d’autant plus que nous avons un enfant.

Visites : selon votre parcours, mais où que vous alliez sur l’île, beaucoup de choses à visiter. Nous sommes plus restés sur le bas de l’île par rapport à notre situation. Nous aurions vraiment voulu visiter la capitale « Santo-Domingo » et la ville de Puerto Plata qui se situe tout en haut de l’île côté Haïti. On fera ça peut-être une prochaine fois. En gros, excursion et chill sur notre plage de l’hôtel.

Climats : il y a 2 saisons en République Dominicaine : la saison des pluies de mai à octobre et la saison sèche de décembre à avril. Nous sommes partis au mois de juillet et personnellement nous avons eu qu’une seule journée de vraie pluie. Lors de gros orages, la pluie tombe un bon coup et le soleil est de nouveau là.

Impressive Hôtel Puntacana

Situation hôtelière pendant notre séjour dominicain. Punta Cana, un des endroits réputés de l’île est situé à l’extrémité orientale de la République Dominicaine, à la croisée de la mer des Caraïbes et de l’océan Atlantique. Nous avons séjourné dans l’hôtel Impressive. Nous étions en all inclusive.

 L’endroit était sympa, nous avions une pharmacie en face et c’était bien pratique. En règle générale c‘était pas mal, les chambres, les piscines et la plage. Pas mal d’animation pour les grands et les petits.

Les moins, le 1er jour pour le CHECK-IN, c’était l’enfer, il n’y avait pas les bons jours de réservation pour les repas, pas très organisé et en plus avec le barrage de la langue ce n’était pas top. D’autant plus qu’on venait de faire 10h de voyages.

 La nourriture était vraiment bof bof pour soi-disant être un 5 étoiles.

 Le staff dans le service n’était pas ouf, on aurait vraiment dit, qu’il n’avait aucune envie de bosser.

Bref recommandation 3/5 !

Isla Saona

Bienvenue sur lîle Saona,

Un petit paradis sur terre qui se trouve au large de l’extrémité sud-est de la République dominicaine. Elle fait partie du parc naturelle de l’Est et elle est reconnue pour ses belles plages, ses cocotiers à perte de vue, ses étoiles de mer et une mer des Caraïbes translucide. Nous sommes partis depuis Punta cana en speed boat et nous avons fait le retour en catamaran, c’était une journée magnifique. Mais, il y a toujours un mais…Il y avait à notre goût beaucoup trop de monde et des gens irrespectueux ! Ex : l’île est reconnue pour ses fameuses étoiles de mer et on dit toujours qu’il ne faut pas les sortir de l’eau car ça les fait mourir instantanément, vous pensez bien que la moitié des personnes ne le respecte pas. Aujourd’hui à cause de gens comme ça, vous aurez 2 fois moins de chance de pouvoir en croiser. Mis à part ça, ne loupez pas cette forêt luxuriante perdu au milieu des Caraïbes.

Retour en catamaran, un moment mémorable, de la musique, du Rhum quoi de mieux pour passer un agréable moment avec des personnes incroyables.

Miches-la ferme du cacao

On continue la visite de cette île remplie de belles choses. Prochain arrêt, la ferme cacao dans le bled de Miches. Une journée culturelle au milieu de la production agricole dominicaine, kiwi, mangue, ananas, etc… Au programme visite et dégustation. Hélas, nous n’étions pas dans la bonne période pour goûter les meilleurs fruits exotiques du pays, mais nous avons quand même eu le droit de goûter le café et les fèves de cacao, un vrai délice avec des saveurs somptueuses. Pour la petite anecdote, vous saurez que la République Dominicaine en 2018 était classée 8ème meilleure productrice de cacao dans le monde.

 

Montana Redonda

Suite de la journée, la République Dominicaine abrite d’innombrables lieux incroyables, et la Montaña Redonda en fait incontestablement partie. Le sommet d’environ 300 m en-dessus de la mer, se situe à moins d’une heure de Punta Cana. Vous pourrez observer une vue à 360 degrés et notamment une vue privilégiée sur la mer, comme la baie de Samaná, et sur l’ensemble de la côte avec des plages comme Playa Esmeralda et Playa Rincón. La montée en 4×4 avec le guide était mythique, la route est littéralement déconseillée à des véhicules de type standard, même avec un gros bus et de bonnes roues, on s’est retrouvé bloqués dans la boue et on a dû se faire tracter par un autre bus pour en sortir, l’aventure était géniale.

Rouler son propre cigare

Petite visite et apprentissage pour rouler un cigare non loin de la Laguna del Limòn sur la Rio Cedro. Une expérience unique et très intéressante. Le cigare est très réputé là-bas, hé oui il n’y a pas qu’à Cuba, comme on pourrait le croire que les meilleurs cigares s’y trouvent. La République Dominicaine est le deuxième pays du cigare à bonne réputation… Mais peut-être l’ignoriez-vous, le premier en production de cigares longs filler premium, il fournit la plupart des cigares vendus aux États-Unis. Avec tout ça, nous avons eu le droit à la spécialité que vous pourrez déguster un peu partout dans le pays, la Mamaruana, une liqueur au goût de plante.

Laguna Redonda

Une plage deserte située sur la côte atlantique. Au programme, dégustation de noix de coco, baignade et balade à cheval le long de la plage. Ensuite nous avons pris un petit bateau pour traverser la « Laguna Redonda » pour rejoindre l’autre rive et terminer cette magnifique journée. Pour plus d’information sur l’excursion, n’hésitez pas à demander les informations à votre hôtel.

Baie de Samana

La Baie de Samana, située un peu plus haut dans le pays à environ 150 km de Punta Cana. Pour la première visite, nous sommes allés visiter la Cascada Del limon, un endroit très peuplé, mais ça en vaut quand même la peine. Je vous avoue que le chemin pour y arriver était très hard, enfin surtout pour revenir. Une série d’escaliers bien abruptes au milieu de la faune, tongs s’abstenir. Pour combler le tout, notre moyen de transport pour atteindre la cascade était des chevaux.

Cayo Levantado

L’île Cayo Levantado, après une journée bien physique, c’est le moment de se détendre sur cette magnifique île dans la baie de Samaná, située dans la province de Samaná, dans la région orientale de la République Dominicaine. Cet endroit est très connu, d’autant plus que l’aéroport le plus proche, l’aéroport international de Samaná El Catey est à 68 kilomètres. Nous avons pu profiter de cette magnifique eau turquoise comme vous pouvez l’apercevoir sur cette photo. Ce n’est pas du fake, c’est vraiment magnifique.

Situations géographique des endroits visités

Mon compagon de plage à Puntacana

Le Pélican Brun

Il existe 1500 sortes de pélicans dans les Antilles et la République Dominicaine en héberge 500. Le pélican pèse jusqu’à 9 kg, avec une envergure maximale de 220cm.

Les Sargasses

Voilà le gros problème qu’il y a sur toute la côte Atlantique depuis la Floride jusqu’en bas des Antilles.

Les sargasses : ce phénomène est le résultat d’une nouvelle organisation des courants marins parcourant l’Atlantique dans l’hémisphère nord. Ce n’est pas très joli, ça ne sent pas très bon et c’est difficile à se baigner. Sur notre plage et vu qu’on était du côté de l’Atlantique, c’était infernal. Chaque jour il y en avait de plus en plus dû au mauvais temps. Les conseils, que j’ai pu entendre :

1) Opter plus du côté mer des caraïbes

2) Essayer de partir hors saison des ouragans ou des pluies.

3) Renseignez-vous en avance sur des blogs ou des webcams.

Comme vous pouvez l’apercevoir sur ces 2 photos que j’ai prises juste après le passage d’une tempête tropicale, ben ce n’était pas jojo. Il y a quelques années en arrière, nous avons eu le même problème à Cancun au Mexique…

 

À bientôt pour de nouvelles

aventures…

Travels blakeproduction / République Dominicaine
Travels blakeproduction / République Dominicaine

En lire plus

Travels blakeproduction / Turin
Travels blakeproduction / Algarve
Travels blakeproduction / Dent de Vaulion
error: